Groupe universitaire de recherches en Histoire et Culture au Bénin
00229 -97165381 contact@symbole-amitie.com

Actualités

fête internationale des religions endogènes au Bénin

Fête internationale des religions endogènes au Bénin

fête internationale des religions endogènes au Bénin

La fête internationale des religions endogènes au Bénin approche

Le groupe universitaire de recherche en histoire et culture au Bénin appelle les anthropologues, les chercheurs, les philosophes, les théologiens internationaux, etc. à une réflexion pluridisciplinaire à l’occasion de cette célébration annuelle. Institutionnalisée pour être célébrée tous les 10 janvier, la fête internationale du vodoun est un événement qui prend de plus en plus d’ampleur. C’est une nouvelle occasion de rencontrer des milliers de responsables des cultes endogènes du Bénin, du Togo et des peuples diasporiques autour des objectifs : cultes et cultures liés à l’ancestralité et aux vodouns.

Pour les organisateurs et la population locale, depuis son institutionnalisation par l’ex président de la République du Bénin, son éminence Dieudonné Nicéphore SOGLO, cette manifestation d’envergure est d’abord un grand rendez-vous annuel de lecture des savoirs universels qui répond à des objectifs classiques culturels, scientifiques, … La dimension religieuse de cette manifestation, quant à elle, se donne pour ambition bénéfique de panser les dégâts et préjudices portés à la dignité de la nature par des hommes à travers la vénération des différentes créatures mystiques et mystérieuses qui constituent l’universalité des mondes visible et invisible et leur rapport avec l’humanité.

fête internationale des religions endogènes au Bénin

Redorer l’image du culte traditionnel

Tout à fait à l’opposé de l’image diabolique colportée, le vodoun, pour ses adeptes, vient des expressions “Vô“ et “Dou“ qui signifie littéralement “Sacrifice“ et “âme“, en rapport avec le fâ ou la géomancie, c’est à dire le savoir qui permet aux humains de s’informer sur la constitution des choses autour d’eux et de se former sur la conduite à tenir en cas de danger qui se définit comme tout ce qui porte atteinte ou compromet la sécurité ou l’existence de quelqu’un ou de quelque chose.

fête internationale des religions endogènes au Bénin

Ainsi, le vodoun est la mise en application des forces divines existant en tout être et permet d’assurer l’harmonie entre les végétaux, les animaux, les autres éléments cosmiques et l’homme moyennant la longévité et le bien être social qui constituent les besoins fondamentaux de l’humanité.

Pour le compte de cette année, le groupe universitaire de recherche en histoire et culture du Bénin, “ONG SYMBOLE DE L’AMITIE“ apporte un grain de sel particulier à l’organisation de cette fête international à travers :

Le programme pour les festivités de 2018

– Ouverture du colloque scientifique intitulé : “le rapport entre vodoun et peuple puis les textes constitutifs de la république du Bénin en particulier et ceux du monde entier en général“

– Visite des mausolées claniques, des temples sacrés et prières individuelles suivis des cultes de présentations d’offrande aux mânes des ancêtres

– Lancement de la foire des objets d’arts, mystiques et cultuels puis excursion depuis les anciens camps de résistance locale à l’esclavage transatlantique jusqu’à Ganvié, la cité lacustre du Bénin

– Exposés sur la fondation de Ouidah et visites des vestiges de l’histoire et de la mémoire de l’esclavage transatlantique

– Fête du vodoun, qui aura lieu, le mercredi 10 janvier 2018.

fête internationale des religions endogènes au Bénin

En effet, le président du groupe universitaire de recherche en histoire et culture du Bénin, lance un vibrant appel aux chercheurs et à la diaspora historique qui pourrait se servir de ce rendez-vous pour mieux comprendre le concept de vie des captifs dahoméens avant leur déportation pour un monde inconnu.

fête internationale des religions endogènes au Bénin

A chaque occasion, les participants à la fête de vodoun ont droit à des démonstrations pratiques des divinités :

– Isa-Akpata ou (Sakpata) dieu de la variole et de la production agricole, animale et végétale

– Xêfiosso, dieu de la foudre et du tonnerre, qui assure la défense des innocents contre les méchants

– Odoudoua, dieu de la prospérité et de la croissance démographique, elle facile la fertilité des femmes et l’accouchement

– Toxossou ou rois des eaux, elle assure la protection sociale contre des maladies des eaux et la malformation chez des nouveau-nés

– Kokou, dieu de guerre et de la bravoure, il assure la protection des peuples Kara du Bénin et du Togo

– Mamiwata, la reine des eaux, déesse de la beauté, de bonté et de bienveillance

– Dan balla Houédo, dieu de célébrité et de la prospérité individuelle

– Lissa agbadjo, dieu de sécurité des trocs (commerce) entre les humains

– Kénou : déesse des eaux dormante

– Egun-Egun, coursiers de l’au-delà qui assure le transfert des messages et dons entre les vivants et leurs ancêtres africains et de la diaspora historique

– Ganbada : dieu des boucliers contre les à arme à feu et des objets tranchants

– Zangbétö : dieu des fantômes, gardien de la nuit et pour ne citer que ceux-là

fête internationale des religions endogènes au Bénin

fête internationale des religions endogènes au Bénin

fête internationale des religions endogènes au Bénin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :